Le magazine des débutants du poker en ligne - le poker de zéro à As

Sondage

Vous et le poker (sondage)

Connexion utilisateur

Message d'erreur

  • Notice : Undefined index: comments dans _discussthis_discussion_load() (ligne 388 dans /home/riggedpo/pnov/sites/all/modules/discussthis/discussthis.node.inc).
  • Warning : Invalid argument supplied for foreach() dans _discussthis_discussion_load() (ligne 388 dans /home/riggedpo/pnov/sites/all/modules/discussthis/discussthis.node.inc).
Se connecter or to En discuter sur le Forum

Si vous avez suffisamment joué au poker, vous avez d'ors et déjà connu les effets de la variance... ce terme savant pour dire "des fois on perd, des fois on gagne". La variance, c'est ce qui fait que lorsque vous jouez à pile ou face, vous n'obtenez pas de manière systématique un coup pile, un coup face, un coup pile, un coup face. C'est ce qui fait que vous aurez peut-être 3 piles, 1 face, 2 piles, 5 faces...

Mais au poker les choses sont un peu plus compliquées qu'à pile ou face. Tout ne se joue pas sur un coinflip.Il arrive que vous ayez 80% de chances de l'emporter... et que vous perdiez quand-même. Plusieurs fois de suite. Il arrive à l'inverse que vous ayez 80% de chances d'échouer... et que vous soyez sauvé par un énorme coup de chance à la river. Plusieurs fois de suite. C'est la variance...

Mais parfois, la variance semble s'être placée résolument de votre côté... ou, plus souvent, vous avez l'impression que la variance est décidée à être votre ennemie jurée pour ce soir. Il arrive des soirs où rien ne passe, et où vos quintes sont systématiquement battues par des full houses, des carrés ou des couleurs obtenues de façons absolument dégueulasses et improbables... C'est que vous êtes entré en phase de downswing.

Downswing, upswing, qu'est-ce que c'est ?

Le downswing et l'upswing sont des périodes de durées variable, mais assez longues pour donner l'impression que le sort s'acharne ou au contraire que vous avez particulièrement un bon karma. Elles ne sont pas forcément spécifiques au poker, mais à tout jeu qui implique une part de hasard.

En période d'upswing, rien ne semble pouvoir vous arrêter. Et alors que vous multipliez les erreurs, votre bankroll ne faiblit pas. Cela aura d'ailleurs le don d'énerver vos adversaires. Mais c'est le jeu (et leur tour viendra) !

En période de downswing, c'est le contraire : le sort s'acharne sur vous et quoi que vous fassiez, tout échoue ou presque. Vous subissez bad beat sur bad beat et cela a le don de vous énerver... d'autant que cela semble souvent ne plus en finir et vous poursuivre... le downsing est probablement LA cause de tilt n°1 dans le petit monde du poker.
Si vous l'avez déjà subi, pas de panique : vous n'êtes pas le seul. C'est même la norme au poker. Aucun joueur sérieux n'a jamais subi de downswing. Même les meilleurs ont parfois des runs catastrophiques. C'est la nature de poker, en tant que jeu où la chance joue un rôle, qui veut cela.

Attention tout de même : si vous connaissez un immense downswing depuis que vous avez commencé à jouer et qui ne s'arrête toujours pas après avoir recavé (c'est à dire réapprovisionné votre bankroll) trois fois, c'est soit que vous ne respectez pas du tout les principes de bankrolls management... soit que vous jouez très mal.

Les downswings et les upswings : question d'équilibre ?

Est-ce que les downswings et les upswings s'équilibrent ? En théorie, à long terme, oui. Cependant, il faut bien comprendre que le long terme... ça peut être très long. Surtout pour un joueur débutant qui ne joue pas encore beaucoup de mains. Sachant que certains joueurs qui multitablent (sont sur plusieurs tables à la fois : certains montent jusqu'à 8 voire plus) et jouent plusieurs heures par jour tous les jours peuvent connaitre de longs dowswings et upswings (plusieurs semaines dans certains cas), imaginez pour vous... sur le long terme les choses s'équilibrent mathématiquement (ce qui ne veux pas dire que vous serez forcément gagnant : tout dépend de votre niveau), à condition que vous jouiez effectivement à long terme.

Mais moi, je subis beaucoup plus de downswings que d'upswings !

En réalité, ceci est largement une impression. C'est un peu l'adage on ne parle jamais des trains qui arrivent à l'heure. Quand tout va bien, tout va bien. Quand la chance est avec vous et que vous gagnez beaucoup, vous ne vous en rendez pas forcément compte. Vous vous dites simplement que vous jouez bien et que ça a l'air de vous réussir. Ce qui dans certains cas est assez vrai. Mais parfois, il arrive aussi, surtout en tant que débutant, que vous ne vous rendiez tout simplement pas compte que vous avez eu de la chance ! De fait, vous êtes en plein upswing, mais vous ne le voyez pas. Et puis sur le long terme, vous ne vous rappelez pas forcément de ces moments pendant lesquels la chance était avec vous... alors que les downswings et la rage qu'ils peuvent entraîner, ça ne s'oublie pas si facilement.

Un autre argument à prendre en compte est qu'un bad beat peut coûter beaucoup plus cher que ce que peut rapporter un énorme coup de chance.
Prenez le cas d'un SNG ou d'un MTT : vous vous êtes assez loin dans un pot, vous n'avez pas vraiment la meilleure main mais vous n'avez plus le choix : vous vous mettez all-in.

  • Imaginons que ça se passe pendant un upswing : vous gagnez, vous triplez votre nombre de jetons, et le jeu continue... vous n'avez pas encore gagné le tournoi, et vous allez peut-être reperdre tous ces jetons le coup d'après et même vous faire éliminer (même en upswing, personne n'est invincible).
  • Imaginons maintenant la même pendant un downswing : vous perdez, et... c'est terminé. A moins que vos adversaires totalisent moins de jetons que vous, vous êtes dehors, fichus. Pas moyen de vous refaire : pour vous, l'aventure s'arrête là. Il faudra tenter un autre SNG ou un autre MTT.

C'est pour ça qu'un downswing tend à "coûter plus cher" que ce que rapporte un upswing, que l'un est plus rageant que l'autre n'est grisant, et qu'on se souvient surtout des premiers, beaucoup moins des seconds. Et c'est aussi pour ça que, selon les situations individuelles, l'upswing ne va pas forcément équilibrer le downswing... un upswing qui vous tombe dessus pendant une période où vous faites des petits SNG, même s'il vous en fait gagner peut-être quelques uns, un peu plus que d'habitude, ne va pas forcément "rembourser" cet énorme MTT dans lequel vous avez été scandaleusement éliminé à la bulle parce que le sort s'acharnait sur vous depuis une heure. A l'inverse, un upswing au bon moment peut être rentable...

La chance, les techniques, les salles...

Moi, je suis chanceux/malchanceux, c'est comme ça. Court terme, long terme...

C'est un argument qu'on entend parfois... et qui n'est pas forcément tout à fait faux. A moins de jouer quelques millions de mains (et encore...) certains auront simplement plus de chance que d'autres. A long terme, le jeu est censé s'équilibrer... Oui mais qu'est-ce que le long terme ? Un joueur malchanceux n'en verra peut-être pas le bout. Un joueur chanceux non-plus (mais lui ne s'en plaindra pas).

Au fond, surtout, peu importe que vous ayez tort ou raison de vous sentir malchanceux. Si vous avez joué beaucoup au poker, passé du temps à apprendre, à progresser en stratégie et en statistiques, que vous avez appris à lire le jeu de vos adversaires et à calculer des cotes pour faire les meilleurs choix, que vous avez déjà réapprovisionné douze fois votre compte de poker et que ça ne marche toujours pas... peut-être que vous êtes malchanceux, peut-être que vous êtes mauvais, peut-être que vous tenez juste le plus long downswing de l'histoire, mais au fond... peu importe. Le fait est qu'il est peut-être temps de passer votre chemin plutôt que de continuer à dépenser des sommes folles. Sauf si vous jouez pour le plaisir et que la perte d'argent n'est pas un problème pour vous, ce qui est aussi un droit et une possibilité au poker : si vous prenez autant de plaisir qu'à vous inscrire à un MMORPG et que cela vous coûte la même somme mensuelle, vous avez tout à fait le droit de préférer le poker à World of Warcraft. Même si vous êtes la malchance incarnée.

Appeler la chance, fuir la malchance

Nous n'allons pas entrer ici dans le débat de l'intérêt d'avoir des grigris, de croiser les doigts avant un coup important, ou de faire le rituel de la danse du joueur de poker... Si vous avez le sentiment que cela vous aide, faites-le. Si vous pensez que tout cela est ridicule, ne le faites pas. En tout état de cause faites d'abord et avant tout ce qui vous aide le mieux à gérer votre mental, car au poker c'est le nerf de la guerre.

Mais peut-on faire quelque chose contre les downswings ? Hé bien en fait... peut-être. Comme pour le cas du tilt, il est peut-être envisageable d'aller "épuiser" votre malchance en play-money ou en freeroll, pour qu'elle ne vous coûte pas trop cher. Mais une technique que j'ai observé chez certains joueurs et qui semble donner quelque résultat, est aussi d'aller... jouer ailleurs. En clair, lorsque vous êtes en downswing sur une salle donnée, il semble que certains joueurs ne connaissent pas le même downswing sur la salle d'à côté. Et qu'ils s'amusent donc à alterner. Scientifiquement, cela ne repose pas sur grand chose... mais scientifiquement, il n'y a de toute façon aucune explication à la variance et au hasard. Personne ne sait pourquoi on peut enchaîner douze mille mains malchanceuses avant de reprendre l'avantage. Alors, si vous avez la sensation que ça marche : pourquoi pas ? Ca n'est pas plus idiot qu'autre chose...

Les salles peuvent-elles provoquer les upswings/downswings ? Auraient-elles intérêt à le faire ?

Vaste, très vaste débat... Entre ceux qui, d'un côté, assurent et croient dur comme fer que les dés sont pipés et que les salles provoquent le sort, ceux qui affirment que tout ça est un tas de bêtise inventé par des gens qui se cherchent une excuse à leur médiocrité, et les sceptiques qui se posent parfois des questions sur des choses qu'ils trouvent vraiment étranges... dur de démêler le vrai du faux.
Les salles auraient-elles intérêt à le faire ? Techniquement, oui. Cela peut être intéressant financièrement pour elles. Essentiellement pour "égaliser" les niveaux (réduire la différence entre les bons et les mauvais joueurs) afin que l'argent circule davantage et qu'une plus grande quantité de rake puisse être prélevé.
Les salles pourraient-elles le faire ? Légalement, non. Ce serait de la triche absolue. Et si une salle était prise la main dans le pot de confiture, elle pourrait globalement mettre la clé sous la porte dans le quart d'heure qui suit. Techniquement... peut-être. Ce serait sans doute relativement compliqué, mais pas infaisable. Il est possible de développer des algorithmes permettant de tirer un flop, un turn ou une river qui avantage tel ou tel à la table en fonction de ses cartes privatives. Dans certaines limites bien-sûr.
Le font-elles ? La réalité est que personne ne le sait. Notre confrère Rigged Poker est entièrement réservé à cette question, et la question n'a jamais été tranchée, le débat continue de faire rage entre partisans de la théorie de la "riggitude" (le "pipage" des dés). Certaines questions méritent d'être posées (pourquoi presque chaque personne qui joue pour la première fois sur une salle donnée semble commencer par un petit upswing ? Pourquoi tant de joueurs se plaignent d'un downswing qui suit immédiatement un retrait d'argent de leur compte de poker ?) Si le sujet vous intéresse ou que vous voulez aborder ce débat, nous vous invitons en tout cas à vous rendre plutôt là-bas.

En conclusion

"Provoqués" ou pas, les upswings et les downswings sont naturels. Tout le monde en connait et il n'y a rien d'anormal à cela. Ils peuvent durer longtemps mais vous vous rendrez surtout compte des seconds. Maintenant, si votre carrière de poker ne semble qu'être un immense downswing qui a commencé au premier jour et n'a jamais fait de pause depuis, c'est qu'il est peut-être temps de revoir votre manière de jouer...

Partager

École de Poker

Motivé pour pousser plus loin l'apprentissage du poker ?

Découvrez Poker Strategy, l'école de poker gratuite,
Et bénéficiez de 45€ de mise de départ gratuite pour faire vos armes au poker en ligne !